Human Village - information autrement
 
Premiers résultats du recensement de 2024
juin 2024 (Human Village 51).
 

D’après un communiqué de l’Institut de la statistique de Djibouti

Résultats provisoire du recensement général de la population et de l’habitat
25 juin 2024

Le recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) permet de disposer un ensemble de données de référence. Il consiste à recueillir, grouper, évaluer, analyser, publier et diffuser des données démographiques, économiques et sociales se rapportant, à un moment donné, à tous les habitants d’un pays. Quatorze ans après la réalisation du précédent recensement en 2009, le gouvernement a engagé le troisième recensement de la population du pays afin de disposer de données fiables et actualisées au niveau géographique le plus fin.
L’Institut de la statistique de Djibouti (INSTAD) commence la publication des résultats provisoiresqui présentent les grandes tendances de la répartition de la population selon les régions.
Au 20 mai 2024, date de fins du dénombrement principal, le territoire djiboutien compt 1 066 809 habitants, soit un taux d’accroissement annuel de 3,3%. La population vivant sur le territoire Djiboutien se répartissait entre 49,7% de femmes et 50,3% d’hommes. La ville de Djiboutiaccueille près de 72,8% de la population du pays.

RégionHommesFemmesTotalPourcentage
Djibouti ville 383 835 393 131 776 966 72,8
Ali-Sabieh 37 947 38 467 76 414 7,2
Dikhil 32 959 33 237 66 196 6,2
Tadjourah 31 097 29 548 60 645 5,7
Obock 19 675 17 991 37 666 3,5
Arta 24 849 24 073 48 922 4,6
Pays 530 362 536 447 1 066 809 100

Répartition de la population par région selon le sexe

Plus de données provisoires sont disponibles sur le site de l’INSTAD (voir le menu Open Data), par région, commune, préfecture, arrondissement et sous-préfecture. Les prochaines étapes seront la production de rapports thématiques, de monographies régionales, de projections démographiques et du répertoire des localités.

Le gouvernement remercie l’ensemble du personnel de collecte de données, les cadres de l’Institut de la statistique de Djibouti et les autorités administratives et locales, ainsi que la Banque mondiale, le Fonds des Nations unies pour la population, l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et les autres partenaires techniques et financiers.
Il remercie enfin l’ensemble de la population djiboutienne et étrangère vivant sur le territoire pour avoir ouvert largement leur porte aux agents recenseurs, en dépit de quelques rares refus.

 
Commenter cet article
Les commentaires sont validés par le modérateur du site avant d'être publiés.
Les adresses courriel ne sont pas affichées.
 
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Décès de Khadija Abeba
 
Inquiétude des salariés des bases françaises
 
Décès de Me Jean Montagné
 
| Flux RSS | Contacts | Crédits |